Je possède une machine à torréfier de 60 kg, donc pour une capacité de torréfaction de 180 kg par heure. La méthode de torréfaction artisanale consiste à brasser les grains dans un cylindre chauffé, en rotation qui permet d’élever progressivement la température aux alentours des 200°C. Les grains augmentent de volume tout en perdant à peu près 20 % de leur poids. Leur couleur passe progressivement du vert pâle au jaune puis à un brun de plus en plus intense.

Quand le torréfacteur a atteint le degré de torréfaction souhaité (et celui-ci varie d’un pays à l’autre, plus léger dans les pays du nord et plus intense par exemple en Italie…) il faut refroidir rapidement les grains pour en fixer les particularités gustatives. Alors que la torréfaction artisanale dure plus ou moins 20 minutes, la torréfaction industrielle dure aux environs de 10 minutes dans de grandes souffleries automatisées et les plus récentes arrivent à descendre à quelques minutes.

En mélangeant les cafés, le torréfacteur a le même objectif q’un viticulteur qui marie les raisins pour obtenir un vin harmonieux. Son but est d’abord d’obtenir un produit équilibré : la tasse doit proposer la somme harmonieuse du corps ( c’est-à-dire la densité du liquide et sa persistance en bouche), de l’arôme et de la saveur, en veillant à ce qu’aucune composante ne l’emporte aux dépens d’une autre, somme faisant dire au professionnel que ce café est « complet ». Par complet, on entend par là, un café parfait, un café absolu qui ravisse à la fois l’odorat, le goût et qui ait du corps.

L’atelier de torréfaction peut être visité suivant les heures d’ouverture ou sur rendez-vous, vous y trouverez également tout le nécessaire en fournitures (accessoires cafés et thés,…), machines à expresso avec groupes, machines full automatiques, … accompagnements (biscuiterie artisanale, confitures artisanales, miel artisanal,…) bref tout ce qu’il faut, pour savourer un délicieux café. Nous élaborons également des paniers garnis (colis cadeau)